C3 - Importer avec QuickTime Pro
Pierre-Alain Dorange - février 2002 - mise à jour mai 2004

QuickTime Player Pro vous permet d'ouvrir ou d'importer différents types de médias pour réaliser des montages ou pour convertir au format QuickTime des séquences d'autres sources.

La fonction "Ouvrir" permet d'accéder aux séquences QuickTime (.mov) ainsi qu'au format natif reconnus par QuickTime (mpg, mp3, avi, 3gpp, mp4, dv...)

Pour les autres médias il convient d'utiliser la fonction import qui permet de convertir un média en une séquence QuickTime (.mov).

Ouverture

Le menu "Fichier" donne accès aux fonctions d'ouverture de base :

  • Ouvrir la séquence... pour ouvrir une séquence native QuickTime (.mov)
  • Ouvrir une suite d'images pour convertir une série d'images fixe en une séquence (voir paragraphe suivant)
  • Ouvrir l'URL pour ouvrir une séquence sur le réseau intranet ou internet en entrant directement l'URL (du type <http://www.tv-radio.com/162/pepperplayer/radios/franceinter.mov>) sans utiliser de navigateur internet

La fonction d'ouverture de séquence vous permettra par exemple d'ouvrir un fichier sonore (mp3, aiff...) avec lequel vous pourrez effectuer la sonorisation d'un montage avec les fonctions d'éditions (voir l'exercice Découper et Assembler).

fonctions d'import - menu fichier

Importer une suite d'image

La fonction ouvrir une suite d'image, vous permet d'importer une série d'images pour constituer une séquence. Par ce biais vous pouvez assembler rapidement des images (capturée avec un appareil photo par exemple) pour construire un film d'animation ou un diaporama.

Vos images doivent respecter certaines contraintes :

  • être toutes dans un même dossier
  • être toutes du même type et nommés suivant le schéma xxxxnn.yyy ou nn est le numéro de chaque image, par exemple : "image01.pct", "image02.pct"...

Pour importer cette série, sélectionnez "Ouvrir une suite d'images" depuis le menu fichier, puis sélectionner la première. QuickTime vous présente alors le dialogue ci-contre pour sélectionner la vitesse d'affichage de ces images. Cliquez sur OK, votre séquence est prête, vous pouvez la jouer.

Il s'agit d'un séquence dépendante (donc lié aux images sources), il conviendra de l'exporter dans un formet natif QuickTime pour l'exploiter ou la diffuser sur un autre ordinateur.

Pour plus de détails sur cette fonctionnalités voir l'exercice Diaporama sonorisé avec QuickTime Player Pro

dialogue de sélection de la fréquence de votre suite d'images.

Images fixes et masques

L'import d'une image permet de créer une séquence.

Par ce biais l'on peut ainsi ajouter un titre fixe entre 2 séquences ou préparer un fond.

L'import d'images fixes est aussi possible en tant que masque sur une séquence existantes. Un exemple de masquage simple est disponible dans l'exercice Effectuer un "Pan & Scan" et un autre plus complexe dans l'exercice Composer un assemblage multipiste (2ème partie).
L'import de masque s'effectue au niveau des propriétés de votre séquence : sélectionnez la piste vidéo cible puis le menu "masque".

Textes (sous-titre, chapitre, href, smil...)

L'import de texte va vous permettre d'accéder à des pistes spéciales de QuickTime comme les sous-titres, les chapitres, des références externes ou le langage SMIL.

Le texte à importer doit être édité à l'aide d'un éditeur de texte brute (sans fonction de mise en page) comme SimpleText ou BBEdit par exemple.

Les pistes textes supportent un langage spécifique de balise à l'usage de la piste (sous-titre, chapitrage, href ou SMIL) afin de les définir et les synchroniser à la séquence.

Une piste texte consiste en un ensemble de balise de structure et de textes. Le texte apparaitra en clair dans la séquence (comme "clair de lune" ci-contre) et pourra être disponible en plusieurs langues. Les chapitres et les href sont dérivés des pistes textes classiques (sous-titre).

Les chapitres sont des zones temporelles qui apparaissent sous forme de menu au bout de la barre de temps et qui permette de passer rapidement d'un endroit à un autre dans une séquence.

Les H-Ref sont des liens externes à la séquence, qui sont synchronisés à celle-ci et qui permettent pour une séquence intégré à une page web (html) de charger des pages ou des images dans une frame à des moments précis du film.

Le langage SMIL est un langage hérité de XML et donc dérivé du HTML qui permet de composer des médias de différentes natures (images, vidéos, audios...) dans un même ensemble synchronisé. QuickTime supporte SMIL 1.0 avec quelques additions spécifiques. SMIL est aussi supporté par Real mais avec d'autres additions différentes, ce qui rend les SMIL QuickTime et Real le plus souvent incompatibles.

Plus de détails avec les exercices :

séquence avec titre (piste texte)

 

exemple de séquence chapitrée

 

Exemple de piste texte à importer :

{QTtext}
{font:Chicago}{justify:Center}
{size:24}{Bold}
{textColor:65535,65535,65535}
{backColor:0,0,0}{Language:1}
{timeStamps:Absolute}{timeScale:30}
[00:00:00.0] Clair de lune
[00:00:04.0] a Maubeuge
[00:00:08.200]

 

haut de la page - © Le garage de la vidéo - reproduction interdite