C5 - Utiliser d'autres outils en compléments
Pierre-Alain Dorange - avril 2002 - mise à jour décembre 2004

QuickTime Player Pro permet de réaliser beaucoup de manipulation sur vos vidéos mais reste limité dans son usage. Il ne permet pas de retoucher une image isolée, de travailler l'audio, d'appliquer des effets ou de créer des chapitres ou des sous-titres.

Il existe des outils gratuit ou particiel (shareware) qui permettent de le compléter pour disposer d'un studio complet. Bien moins productif qu'un outil professionnel mais aussi beaucoup moins cher.

La rubrique "logiciels" du Garage liste par thème des logiciels utiles pour MacOS en audio et vidéo, nous allons voir ici quelque uns d'entre eux plus en détails.

Pour retrouver ces logiciels sur internet, consulter le site Version Tracker (anglais).

Images fixes

QuickTime Player Pro vous permet d'extraire une ou plusieurs images fixes d'une séquence (voir export), mais aussi l'insérer une image fixe (voir import) ou de convertir une série d'images fixes en une séquence vidéo.

Pour manupiler les images n'importe quel logiciel de traitement d'images conviendra. Je ne saurai trop vous conseiller l'incontournable GraphicConverter (MacOS 9 et MacOS X) qui pour un coût raisonnable permet beaucoup de manipulation.

Evidemment Photoshop est un must mais son prix en dissudera plus d'un, par contre à un prix plus abordable Adobe propose Photo Elements qui est une version allégée de PhotoShop (sans la gestion CMJN qui est inutile pour la vidéo).
Photoshop permet en outre de lire directement le format "filmstrip".

Notons que QuickTime est compatible avec le format de fichier Photoshop (.psd) ce qui permet d'exploiter en vidéo des images photoshop avec calques : très pratique.

Audio

Pour l'audio, mon logiciel préféré est Amadeus II (MacOS 9 et MacOS X) un shareware qui reconnait beaucoup de formats et sait même manipuler directement les fichiers MP3. Il est fournit avec beaucoup de fonctions d'édition, d'analyse et d'effets intéressant.
On peut utiliser en complément Audacity (gratuit MacOS X uniquement) qui propose moins de manipulation des sons mais permet du montage audio multi-piste : très pratique.

Pour la capture audio un bon logiciel gratuit est SoundRecorder (MacOS 9) qui reconnait toute source audio compatible. A noter que Amadeus et Audacity propose aussi l'enregistrement audio.

Pour le mixage, il existe une version "light" et gratuite de DigiDesign ProTool, un peu complexe à manipuler mais très complet.

Pour travailler une piste audio il faut au préalable l'extraire de votre séquence QuickTime, puis l'exporter dans un format, si possible non compressé pour conserver la qualité : l'AIFF convient très bien car il ne dégrade par le son (non compressé).

A noter que QuickTime 6.5.1 propose un nouveau codec audio non destructif : Apple Lossless qui est 2 fois plus compact que le gourmand AIFF.

Acquisition vidéo

QuickTime Player ne permet pas l'acquisition directe de séquence vidéo.

Il existe des logiciels spécialisés. Apple propose sur son site un petit outil d'acquisition simple mais pratique destiné avant tout aux développeurs (puisque son source en C est disponible). HackTV (c'est son nom) reconnait toute source vidéo compatible QuickTime (caméscope DV sur port FireWire, carte d'acquisition analogique, web-cam...). Il est a noter que HackTV permet de ne capturer que l'audio d'une source vidéo.

Un autre outil plus complet et payant : BTV permet de réaliser des opérations automatiques sur l'acquisition.

Le logiciel FrameThief revira tout ceux-ci qui font de la capture image par image en vu d'animation, c'est sa spécialité.

Transitions et effets QuickTime

Apple propose sur son site quelques outils simples et gratuit pour utiliser les effets et transitions disponibles d'origine dans QuickTime. Cela demande pas mal de manipulation mais peu rendre service sur des séquences QuickTime en vous évitant de passer par un export DV pour réaliser vos transitions avec iMovie.

MakeEffectMovie, un vrai petit couteau suisses des effets et transitions QuickTime. Son interface est minimale et un peu obscure mais pourtant efficace.

  • Si on le lance, il permet de voir les différents effets disponibles.
  • Si on glisse dessus une séquence QuickTime, il permet de lui appliquer dans son ensemble un effet.
  • Si on lui glisse 2 séquences QuickTime, il permet de mettre une transition entre les 2.

Bien sur il convient au préalable de préparer les séquences avec les outils d'éditions de QuickTime Player Pro en découpant les parties sur lesquelles appliquer un effet.

FlareMaker, permet d'appliquer des effets optiques de lentilles sur votre séquence.

iMovie bien sur (gratuit) mais qui nécessite une conversion en DV.

Piste texte : sous-titres et chapitres

QuickTime intègre d'origine des fonctions avancées de piste textes qui permettent de créer des titres, des sous)titres ou des chapitres sur une séquence. Ces fonctions textes ne sont pas vraiment accessible depuis QuickTime Player Pro, mais une série de logiciels permettent d'y pallier facilement.

QuickTime Text Tracks (MacOS 9), un outil gratuit mais pas très convivial permet de réaliser des sous-titres.

Textation (MacOS X), plus complet mais en shareware cet outil permet d'utiliser toutes les capacités des pistes textes : sous-titre, titre, chapitres et href.

Final Chapter (MacOS 9) est un shareware pour créer des sous-titres.

N'oubliez pas que les pistes textes peuvent aussi être créer directement à partir d'un éditeur de texte simple (SimpleText ou BEdit), mais dans ce cas il faut connaitre et appliquer rigoureusement la syntaxe plutot complexe de QuickTime. Voir l'exercice "Créer un sous-titrage" et "Chapitrer une séquence".

haut de la page - © Le garage de la vidéo - reproduction interdite