E1 - C'est quoi la Vidéo Numérique ?
Pierre-Alain Dorange - mars 2002 - mise à jour décembre 2004
La vidéo numérique correspond à une chaîne vidéo qui est numérique de bout en bout. De la capture (caméra) au montage final (master). Au contraire de la vidéo classique (analogique) qui repose sur diverses conversions (acquisition, enregistrement, importation, montage, diffusion) qui dégrade la qualité d’images au fur et à mesure des opérations; la vidéo numérique n’est compressé qu’une seule fois (à la capture) et est directement compatible avec un micro-ordinateur moderne (tout les Mac depuis 2000).
La vidéo

La vidéo c’est une succession d’images à une fréquence donnée synchronisé avec une bande son.

Chaque image possède des caractéristiques spécifiques de dimensions (largeur et hauteur) de résolution (ou profondeur) et de codage (façon de mémoriser et d’agencer les couleurs de chaque points).

Il existe beaucoup de normes et de standards différents. La vidéo numérique grand public s’appuie sur le standard DV qui se décline en 2 familles : PAL (pour l’europe) et NTSC (États-Unis et Japon notamment). Les professionnels utilisent d’autres standard proches du DV, mais de meilleures qualités (DV-CAM, DVPro, Beta Numérique...)

Capture d'images

En numérique, comme en analogique, la capture réalisée par la caméra s’appuie sur une partie optique (objectif) et un capteur CCD de dimension variable qui enregistre à une fréquence donnée des images composées de points.

Voir l'article sur l'Optique pour plus de détails.

Chaque point-image est composée des 3 couleurs de base Rouge, Vert et Bleu (RVB ou RGB en anglais).

Chaque image est capturée à une fréquence fixe de 25 images/secondes (PAL).

Les points images RVB sont convertit dans un autre mode le YUV (Y = Luminescence, U = Rouge, V=Bleu), ce triplet correspond aux points images RVB dans une représentation standard de la vidéo. Le YUV est historiquement utilisé en vidéo car il permet une compatibilité immédiate avec le noir et blanc (qui ne comprend que Y) et aussi car il permettait à l’origine un codage analogique plus fiable au niveau transmission électrique.

Enregistrement

Un échantillonneur électronique convertit cet ensemble de points image dans le format standard d’enregistrement (720 x 576 pixels pour le DV PAL).

C’est cette information image qu’un caméscope DV encode pour l’enregistrer sur la bande de la cassette.

Le standard DV compresse l’image brute avec un ratio de 5:1, c’est à dire que l’image enregistrer sur bande est 5 fois plus “petite” que l’information originale (grâce à un codage YUV de type 4:2:0 pour le PAL et une compression DCT, voir article “Comprendre le YUV”).

Avec un caméscope analogique (VHS, Hi8...) le flux vidéo est transformée en signal électrique analogique qui sera enregistrer sur bande dans le standard vidéo utilisé par le caméscope (VHS, S-VHS, Hi8...). Cette conversion numérique->analogique produit une légère déformation d’ou une perte de qualité.

A ce jour les vidéos DV supportent 2 supports sur cassette : le MiniDV et le Digital-8 de Sony.

Transfert sur ordinateur

Une fois enregistré votre film pourra être transféré sur votre micro-ordinateur pour vous permettre de réaliser le montage.

Ce transfert ce fait sans perte ou re-compression car le flux DV de la bande est directement transmis via la prise IEEE 1394 (nomme iLink par Sony et FireWire par Apple).

En analogique le procédé est différent car le micro-ordinateur devra convertir (par le biais d’une carte d’acquisition vidéo) à nouveau le signal analogique vidéo en flux numérique, c’est là que ce produit de nouveau une perte de qualité.

Montage

Le montage consiste à découper votre film brut (rushes) pour ne conserver que les scènes les plus intéressantes et à les agencer dans un ordre déterminé. A cette étape vous pouvez ajouter des transitions entre vos scènes et éventuellement des titres et génériques. Le montage comprend aussi les étapes de post-production (effets spéciaux) et sonorisation (ajout de musique, mixage des dialogues...).

Voir l'article sur le Montage pour plus de détails.

Diffusion

Votre film monté vous allez devoir le transférer sur un support permettant sa diffusion. Suivant vos moyens et vos envies vous voudrez conserver le film sur votre disque dur pour le diffuser sur votre micro-ordinateur, ou le graver sur CD pour l’envoyer à vos amis, ou les compresser pour le diffuser sur internet, ou encore l’exporter de nouveau sur bande DV pour le réintégrer dans votre caméscope pour le diffuser via celui-ci sur une TV.

haut de la page - © Le garage de la vidéo - reproduction interdite