F1 - Filmer : initiation
Pierre-Alain Dorange - juin 2002 mise à jour mars 2006

Filmer est un art, c'est aussi de la technique.

Bien filmer nécessite un peu de préparation et que vous sachiez ce que vous voulez faire de vos plans.

Filmer avec précision peut réclamer quelques notions d'optiques. Vous trouverez en complément un article sur l'optique et la notion de profondeur de champ.

Prendre en main votre caméra

Avant tout chose, il convient que vous soyiez familliariser de votre caméra, pour cela il n'y a pas de secret il faut vous en servir et expérimenter toutes ces fonctionnalités.

Lorsque vous disposez de temps, entrainez vous à filmer toute sorte de choses dans diverses conditions et visionnez vos séquences pour apprendre.
Apprenez a tenir votre caméra, à vous servir de différents supports.

Lisez complètement votre manuel caméra et essayez toutes les fonctions, afin de les connaitre et d'éventuellement les exploiter ou pas suivant vos besoins. Faites des expériences en utilisant des modes dans des conditions non prévues...

10 conseils de base

1. Le zoom n'est pas un jouet
Au premier rang des erreurs on trouve l'usage abusif du zoom avant ou arrière pendant un plan.
Ce type de plan avec zoom rapide est très désagréable à regarder. Il est donc conseillé de ne pas utiliser le zoom pendant un plan. Préparez votre cadrage, zoomez, et une fois la cadrage correct, commencez à filmer.
Si vous devez utiliser le zoom pendant un plan, agissez avec douceur pour avoir un zoom lent et fluide ; un peu d'entrainement sera nécessaire.

2. Laissez tourner encore un peu la caméra
Ne tournez pas de plans trop courts.
Si vous devez faire un montage ensuite, pensez à filmer "large" au niveau temps, c'est-à-dire à filmer avant et après l'action. Vous pourrez toujours redécouper au montage, mais jamais rajouter.

3. Pas de mouvements de caméra brusques.
C'est un apprentissage long mais qui vous permettra de filmer des plans propres. En effet souvent le débutant qui ne maitrise pas sa caméra ou sa position aura tendance a bouger beaucoup (balancements, mouvements intempestifs, chocs).
Pour éviter cela, commencez par trouvez la bonne position de prise en main de votre caméra, tournez d'abord des plans fixes (ni vous, ni la caméra ne bouge), vous passerez aux mouvements lorsque vous maitriserez le plan fixe.
Lorsque vous filmez, si possible prenez un appui (sur un mur) ou plaquez bien vos coudes le long de votre corps.
Plus vous tiendrez votre caméra à bout de bras, plus celle-ci sera difficile à stabiliser.

Utilisez un pied (tri-pod) si nécessaire.
Evitez de filmez avec un zoom trop gros, cela amplifie les mouvements intempestifs.

Si vous filmez dans un endroit encombré ou si vous vous déplacez pendant le plan, faites vous aidez par quelqu'un qui vous guidera et écartera les obstacles, pendant que vous serez concentré sur le cadrage.
Ensuite avec un peu d'expérience, vous pourrez, tout en gardant un oeil à l'oeilleton (ou au LCD), regardez (avec l'autre oeil) ou vous mettez les pieds.

4. Varier les cadrages
Lorsque vous filmez, pensez à réaliser des vues "larges" (vue d'ensemble) et aussi des vues rapprochés (gros plans) de vos sujets, ce qui vous permettra ensuite lors du montage, d'introduire une scène par une vue large et ensuite de continuer avec des vues proches ; et ainsi de dynamiser vos séquences.

5. Silence, on tourne !
Si vous devez utiliser la bande son de votre tournage, ne parlez pas et évitez de vous mettre trop près de bruits génants. N'oubliez pas que votre micro se trouve sur votre caméra et qu'il enregistre en premier lieu vos propres bruits et aussi les bruits de votre caméra.
L'usage d'un micro externe est fortement conseillé pour obtenir un bon son, nécessite évidemment un assistant pour faire suivre le micro.
L'utilisation d'un casque est indispensable pour s'assurer d'une bonne prise de son, au début vous serez surpris de tout les petits bruits "parasites".

6. La lumière.
Dans la mesure du possible, évitez de vous placez face aux lumières (naturel ou artificiel), car cela n'aboutira au mieux qu'a un sujet surexposé en ombre chinoise... pensez toujours avant d'enclencher la bouton "RECORD" aux lumières, aux ombres, à votre placement... Surtout votre propre ombre que l'on risque de voir si vous avez le soleil dans le dos.

7. Tourner des plans d'ambiance.
Pour tout évènement, tournez des plans supplémentaires d'"ambiance", vue d'ensemble, panoramique, sujet annexe. Tout ces plans vous permettront d'intercaler ces "intermèdes" dans votre montage et rendra plus vivant votre sujet.

8. Repérer les lieux.
Si vous en avez la possibilité, repérez les lieux avant le tournage ; Ceci vous permettra de choisir les endroits pour filmer, de préparer vos cadrages. Techniquement cela vous permettra aussi de savoir ou se trouve l'électricité (si vous avez besoin de recharger vos accus) et de prévoir des accessoires (echelle, table...) nécessaires.
Si il s'agit d'un évènement, renseignez vous sur les horaires et le planning prévu. Cela vous pemettra peut être d'anticiper les évènements et de ne pas vous retrouver dépourvu...

9. Soyez discret
Bien souvent votre caméscope n'est pas très discret. Il peut émettre des petits sons quand vous choissisez des options des les menus et aussi dispose d'une LED rouge pour indiquer qu'il est en enregistrement. C'est pratique mais pas vraiment discret si vous filmez un spectacle dans le noir par exemple... Pensez à déactiver ces options dans les menus de réglages avant le tournage. Si votre caméscope ne permet pas de déactiver l'indicateur d'enregistrement ou le rétroéclairage de l'afficheur, utilisez du scotch opaque (gaffeur) pour masquer ces éclairages disgracieux...

De même ne transformez pas un évènement familliale en le tournage d'un film. Il n'y a rien de plus exaspérant que de redemander à des convives de refaire ce qu'ils ont fait parce vous n'avez pas enclenché le bouton Record au bon moment.
Suivez le mouvement, adaptez vous. C'est à vous de vous adapter à ce qui se passe pas le contraire...

10. Soyez techniquement prêt
Pour cela vous devez connaitre votre matériel, et ça c'est l'expérience qui vous apportera les éléments nécessaires. Sachez combien durent vos batteries (avec ou sans l'écran LCD) afin de prévoir ce qu'il faut si leur durée n'est pas suffisante. Pensez aussi aux bandes DV vierges dont vous aurez besoin avant de venir sur le lieu de tournage. Prévoyez une rallonge électrique pour vous brancher sur le secteur si nécessaire. Amenez votre pied. Prévoyez une petite lampe de poche si vous filmez un spectacle dans le noir...

L'art du cadrage

Filmer avec une caméra, c'est choisir un angle de vue d'une scène pour la retranscrire sur écran ensuite. Cette technique s'appelle le cadrage. Il existe quantité de cadrages différents qui permettent chacun de donner une impression plus ou moins poussé sur la scène qui se déroule. Ainsi si 2 personnages discutent, vous n'obtiendrez pas le même résultat si vous les filmez de loin "en pied" ou si vous faites un cadrage très serré sur leurs visages.

Pour en savoir plus sur le cadrage et les plans, consultez l'article suivant "Le cadrage".

haut de la page - © Le garage de la vidéo - reproduction interdite