I1 - Introduction à iMovie
Pierre-Alain Dorange - octobre 2004

iMovie est le logiciel de montage vidéo DV livré en standard avec tout les Macs. Il s’agit d’un logiciel grand public simple de prise en main qui permet de rapidement monter vos (chef d’) oeuvres vidéos.

iMovie est intégré à la suite iLife (avec iTunes, iPhoto et iDVD).

iMovie est apparut en 1999 avec la génération iMac DV et a beaucoup participé à l'engouement pour la vidéo numérique. iMovie est un fantastique outil simple d'accès et très efficace, bien sur cette ergonomie a ces limites et iMovie malgré cela reste un logiciel de montage très efficace.

En mai 2004 iMovie existe en version 4.0.1 pour MacOS X. iMovie existe aussi pour MacOS 9 en version 2.

Généralités

iMovie fonctionne comme la plupart des logiciels de montages vidéos.
Son principal atout est sa simplicité d’utilisation alliée à une très bonne ergonomie.

Le première étape consistera à capturer votre vidéo depuis votre caméscope DV par la récupération des clips tounés. Les clips ou rushs capturés, vous pourrez ensuite passer au montage proprement dit en découpant vos clips, ajustant leur durée, ajoutant des transitions, des effets, des titres, de la musique, etc...

Votre film monté, iMovie vous permettra d’exporter celui-ci soit vers votre caméra DV (archivage, visionnage sur TV...) soit vers une vidéo QuickTime (pour ensuite faire un CD, mettre sur le Web...), soit vers iDVD si vous possédez un Mac équipé d’un graveur de DVD Vidéo interne.

Qualité d'image

Le DV est un standard multimédia (vidéo/audio) grand public de haute qualité. Vos images sont très propres et très bien définit... lorsque vous les regardez sur une TV.

Avec iMovie vous serez peut être surpris de la qualité médiocre des images visionnés sur votre Mac.
iMovie, comme tout les logiciels DV, n’est pas capable d’afficher la totalité de la qualité DV, c’est-à-dire une flux vidéo de 25 images/secondes en haute définition. Pour ajuster cela, iMovie vous propose 2 modes :

  • Prévisualisation”, qui favorise le débit (25 images/secondes) plutot que la qualité des images. Cela aboutit à des images pas très jolies à l’affichage, mais une fluidité de lecture.
  • Haute Définition”, qui favorise la qualité des images au détriment du débit. Cela aboutit à des images plus jolies, mais à une lecture de vos clips quelques peu saccadés sur les petites configurations.

Dans les 2 cas ne vous souciez pas de cela, car dans la réalité votre vidéo restent en haute définition, iMovie traitant tout mais n’affichant pas toujours tout. Ainsi une fois votre montage terminé et exporté sur votre caméscope, vous retrouverez la qualité originelle, en diffusant vos vidéos sur la TV. De même si vous exportez vers un film QuickTime.

Vous basculez le mode d’affichage des clips DV dans les Préférences (menu iMovie), onglet “affichage”.

Eléments et terminologie de iMovie
Projet, il s’agit simplement d’un ensemble de vidéos en cours de montage sur lesquels vous travailler. Vous ne pouvez ouvrir qu’un seul projet à la fois, le projet contiendra donc tout les éléments nécessaire à votre film (vidéos, audio, images). Vous pouvez bien sur passer d’un projet à un autre sans problème. Chaque projet est composé d’un fichier projet det d’un dossier Médias qui contient tout les éléments.

Clips, il s’agit d’un vidéo de durée variable capturée ou d’un découpage d’une vidéo capturée. C’est un élément élémentaire que vous pouvez à loisir utiliser dans votre montage ou re-découper. On parle souvent de rushs.

Rendu, opération de calcul nécessaire pour appliquer un effet, une transition ou un titrage à un clip. Pendant un calcul de rendu (parfois long) vous pouvez continuer à travailler, voir même lancer d’autres rendus.

un projet iMovie nommé "iMovie", avec son dossier Media qui rassemble tout les éléments multimédias utilisés et le fichier QuickTime mis à jour en temps réel.

Rayon, aussi nommé “Chutier” dans certains logiciels. C’est l’endroit ou l’on range les clips qui ne sont pas (encore) utilisé dans votre montage

Moniteur, c’est la zone qui permet de visualiser un ou plusieurs clips, votre montage ou le contenu de votre caméra DV.

Commandes de lecture, ce sont les commandes (sous forme de boutons) qui permettent de commander la vidéo du moniteur, comme les commandes de votre caméra : lecture/pause, retour/avance…

Chronologie, il s’agit du deuxième mode de montage qui affiche chaque clip vidéo de votre montage suivant sa durée ainsi que 2 pistes audio.

Défileur, c’est une barre qui symbolise la durée du ou des clips et qui visualise la position de la tête de lecture dans le clip, sous le moniteur.

cliquer sur l'image pour la voir en plus grand

Tête de lecture, c’est un repère graphique qui s’affiche sur le défileur pour indiquer quelle image est actuellement affiché dans le moniteur. Vous pouvez manipuler directement la tête de lecture avec le souris, par le biais des commandes de lecture ou avec les touches fléchées du clavier.

Repères d’élagage, il s’agit de repères sur le défileur indiquant la zone (sélection) du clip à traiter (repère de début et repère de fin)

Visualisateur de clips, il s’agit d’un mode de montage simplifié qui affiche une vignette pour chaque clip qui constitue votre montage

Mode caméra, il s’agit du mode permettant de capturer vos clips depuis votre caméra DV.

Ce que vous pouvez faire avec iMovie

Une fois capturés, vos clips se rangent automatiquement dans le rayon, c’est votre “banque de données” vidéo pour votre projet.

Pour composer votre montage de base, il suffit de glisser un clip du rayon vers le visualiseur ou la chronologie. un curseur vous indique le point d’insertion.

Inversement vous pouvez retirer un clip de votre montage en le glissant du visualiseur vers le rayon.

Chaque clip peut être retailler afin d’éliminer les parties indésirables. Vous pouvez couper un clips en 2 parties.

Vous pouvez extraire l’audio d’un clip pour pouvoir l'effacer ou la mixer.

Vous disposez de 2 pistes audio complémentaires (à la piste audio de la vidéo) pour ajouter des sons, de la musique... Chaque extrait audio peut voir ajuster son volume et utiliser des fondus en entrée et sortie pour mieux “intégrer” le son.

Vous pouvez intégrer des sons directement depuis un CD, en l’enregistrant en direct par dessus votre vidéo (commentaires) ou en l’important depuis un logiciel audio.

Vous pouvez intégrer des images fixes à vos montages et aussi extraire des images fixes d’un clip.

Vous pouvez appliquer des effets simples à vos vidéos. Il est possible d’ajouter des effets (gratuits ou payant) par des modules supplémentaires.

Vous pouvez appliquer des transitions (effet entre 2 clips) à vos vidéos. Il est possible d’ajouter des transitions (gratuites ou payantes) par des modules supplémentaires.

Vous pouvez ajouter des titres, faire des génériques simples avec toutes les polices installés sur votre Mac.

Vous pouvez continuer à travailler pendant le calcul de rendu d’un effet/transition/titrage; ceux-ci se calculant en tâche de fond sans vous bloquer (mais en ralentissant votre Mac quand même un peu).

Vous pouvez revenir à tout moment au clip original si vous avez fait une fausse manipulation (tant que vous ne videz pas la corbeille de iMovie).

Quelques logiciels utiles en complément de iMovie

Fonctions vidéos avancées

  • QuickTime Pro, pour des effets ou montage impossible avec iMovie : incrustation, génériques, sous-titrage, masques, import de médias
  • Macromédia Flash, pour faire des animations

Audio

  • Amadeus II [shareware], effets, conversions, enregistrement
  • Audacity [gratuit], découpe, montage audio multipistes
  • iTunes [gratuit], pour cataloguer vos musiques libres de droits et vos bruitages : très pratique.

Images fixes

  • iPhoto [pack iLife], pour l’archivage des photos
  • Graphic Converter [shareware] / Adobe Photoshop / Corel Paint, création et retouche d'images

Modules d’extensions (plug-ins)

Médias (bruitages, musiques, images)

  • Apple Free Stuff [gratuit], quelques images et sons à télécharger
  • Les abonnés .mac bénéficient d'une large collection de musiques libres de droits sur leur iDisk.
A Suivre...

Nous allons ensuite faire le tour des possibilités de iMovie :

  • Les bases de iMovie
  • iMovie, utilisation avancée
haut de la page - © Le garage de la vidéo - reproduction interdite